• Fantasti'Queen

Chant de l'aube Ă©crit par Jean Gill



📖📖 Résumé : 1150: Narbonne Un jeu de dames dans lequel une fille en fugue ose tout pour devenir troubadour. Son chevalier et elle survivront-ils à la fin de la partie ?

Fuyant sa famille et les mauvais traitements, Estela se réveille dans un fossé sans rien d’autre que son luth, sa voix magnifique et une dague cachée sous son jupon. Ses talents lui attirent un mécène en la personne d’Aliénor d’Aquitaine, et c’est auprès du meilleur troubadour de la reine et commandant de la garde, Dragonetz los Pros, bien plus qu’un maître de musique, que la jeune femme approfondira son art.


Las de la guerre, Dragonetz emploie l’argent des Juifs et l’expertise des Maures à la construction d’une invention des plus modernes, un moulin à papier, réveillant les foudres de l’Église. Leurs ennemis se rassemblent, prêts à mettre le feu aux poudres politiques et religieuses de la Narbonne médiévale.

đź“šđź“š Mon avis :

Je tiens à remercier Jean Gill pour sa confiance et l'envoi de ce service presse. Tout d'abord, je vais vous parler de la plume de l'auteure que je ne connaissais pas du tout. C'est la première fois, que je lis une de ses œuvres, et ce ne sera pas la dernière. J'ai été charmée, par l'écriture fluide et élégante, qui m'a littéralement happée dans cet univers historique. Elle utilise un vocabulaire, riche et varié, des mots percutants et pleins de sens. Au travers du récit, l'on peut constater les recherches effectuées par l'auteure et l'intelligence de sa plume. Le texte est narré à la troisième personne et il a plusieurs points de vue. Les transitions, sont très bien exécutées, rien n'est confus, on comprend bien qui parle. Pour ce qui est de la couverture, je la trouve jolie, les couleurs me plaisent. Elle correspond bien à l'histoire avec le chien blanc, la jeune fille aux cheveux noirs et le château en fond. Ensuite, je vais vous parler de l'histoire en elle-même. L'auteure nous plonge au 12ème siècle, et plus particulièrement dans le sud de la France, dans un monde fait de chant, de danse, de romance, de complot, d'espionnage, de conflit entre Chrétiens, Juifs et musulmans. Estela qui est en fuite, va croiser sur sa route, la célèbre Aliénor d'Aquitaine et le chevalier troubadour Dragonetz, qui sont en chemin pour Narbonne. Elle ne doit son salut, qu'à sa voix enchanteresse et elle approfondira ses connaissances en matière de musique et de chant auprès du beau chevalier. Elle fera la rencontre de la Vicomtesse Ermengarda, qui l'accueillera à sa cour où elle pourra pratiquer cette passion qui l'anime tant. Les personnages sont assez jeunes, Estela à 16 ans, Ermengarda 14 ans, mais comme il était de coutume au 12ème siècle, ils ont très vite beaucoup de responsabilités et surtout beaucoup de maturité dans leur façon de parler, leur posture, j'avais l'impression qu'ils avaient une trentaine d'années. Tous les personnages, ont une belle place dans le récit, il apporte quelque chose, un univers et des connaissances différentes. Comme Al Hishab ce musulman venant de Al Andalus, qui apporte ses connaissances en médecine, Dragonetz ce doux rêveur, hanté par ce qu'il s'est passé lors des croisades, mais qui souhaite faire évoluer le monde avec son moulin à papier. Bref, je vais m'arrêter là pour ne pas vous spoiler. Tout ce que je peux vous dire, c'est foncez, ce livre est absolument sublime, je le recommande. 📜📜 Caractéristiques :

Maison d'Ă©dition :The 13th Sign

Date de publication : 28 septembre 2020

Nombre de pages : 378

Disponible en version numérique et broché :

Prix : 4,99€ et 15, 81€


đź’łđź’ł Liens pour vous procurer ce roman :

Kindle : https://amzn.to/30LnjUx

Broché via amazon : https://amzn.to/3lvI0fd

©2019 par L'antre des 7. Créé avec Wix.com